Chirurgie Esthétique et Plastique

Transpiration des aisselles : hyperhidrose axillaire

Durée de l'intervention :
1 heure environ

Durée de l'hospitalisation :
Quelques heures

Durée de l'arrêt de travail :
24 heures

Cette opération est très peu connue et donc très peu demandée, pourtant elle est extrêmement efficace et parfaitement bénigne.
Elle s'adresse à des patientes ou des patients qui sont gênés par une hypersudation sous les bras. En été cette gêne peut devenir une véritable infirmité, qui empêche ces patients de s'habiller correctement car leurs vêtements sont très rapidement souillés par la transpiration. Le principe consiste à détruire de manière élective les glandes sudoripares situées dans le creux axillaire, exactement dans la région où se trouvent les poils. Cette destruction est absolument sans danger, car elle ne supprime que très peu de glandes sudoripares et dans une région limitée.
Des tentatives de correction ont enfin été décrites en utilisant la toxine botulique; leur efficacité dans le temps reste à démontrer.

L'intervention se pratique sous anesthésie locale, en ambulatoire. Le chirurgien pratique une incision dans le creux axillaire qui lui permet de soulever la peau et de peler véritablement les glandes qui se trouvent sous la peau.
Une autre technique plus récente a été décrite qui consiste à pratiquer une liposuccion très superficielle de la région pour détruire les glandes qui sont immédiatement sous la peau. Cette technique a l'avantage de ne pas laisser de cicatrices mais elle est plus « aveugle » et le chirurgien ne contrôle pas complètement ce qu'il fait.
Cette opération a en outre souvent l'avantage de détruire également les bulbes pileux et donc d'empêcher la repousse des poils.


Consultez les tarifs >>>


Dr Jean Claude DARDOUR

Expert agrée par la Cour de Cassation

47 rue Spontini 75116 Paris

Tél : 01 47 04 25 88

Du lundi au vendredi de 10h à 18h

>> Contactez-nous